Faire un don, c’est dire NON à la violence envers les enfants. Brisons le silence !
Je veux faire un don

Prévenir par le jeu

grand-pereFaire de la prévention dans le plaisir, c’est possible.  Vous pouvez vous servir d’événements de la vie de tous les jours, d’émissions de télévision, d’une lecture ou d’une situation.  Choisissez un moment où vous et l’enfant êtes détendus, où vous avez du temps.  Plus l’enfant se pratique, plus il développe son jugement et plus il se sent en confiance.

 

Dis-moi quelle est ta solution

Voici un petit jeu que vous pouvez faire avec les enfants, variez les scénarios et inventez!  Les réponses des enfants peuvent vous surprendre!

 

  • Si tu reviens de l’école et qu’il n’y a personne à la maison, quelle est ta solution?
  • Si ton entraîneur de soccer te propose de te reconduire chez toi en auto après la pratique, quelle est ta solution?
  • Si en revenant de l’école, quelqu’un en auto arrête près de toi et te demande de lui dire où se trouve le dépanneur le plus proche, quelle est ta solution?
  • Si un garçon ou une fille te dit que tu pourras faire partie de sa gang seulement si tu l’embrasses, quelle est ta solution?
  • Si dans la cour d’école, un élève se fait bousculer et crier des noms par d’autres élèves devant toi, quelle est ta solution?

 

Encouragez l’enfant à se fier à ses petites « antennes » et à demeurer en sécurité peu importe la situation.

 

Les trois « OUI » de la sécurité

les_3_ouiPour savoir s’il est en sécurité dans une situation où une personne lui demande de l’aider ou de la suivre, l’enfant doit répondre par OUI aux 3 questions suivantes :

  1. Est-ce que mes parents vont savoir où je suis si j’accepte?
  2. Est-ce que quelqu’un pourra m’aider si j’en ai besoin?
  3. Est-ce que je me sens vraiment bien d’aider ou de suivre cette personne?

 

Si l’enfant répond un seul NON, il doit refuser sans hésiter, car il n’est pas en sécurité.

L’enfant doit également savoir qu’il doit toujours demander la permission à un adulte de confiance avant de se rendre où que ce soit, de suivre quelqu’un, de monter dans une voiture ou d’accepter un cadeau.  Expliquez-lui qu’un adulte de confiance doit toujours savoir où il se trouve et avec qui afin de pouvoir lui venir en aide si nécessaire.

L’enfant doit aussi savoir qu’un adolescent ou un adulte qui a besoin d’aide doit demander à une grande personne et non à un enfant comme lui.


Imprimer